Liste de contenu
RECHERCHER
Présentation les Sutras
Le Sutra De La Cause Et De L Effet
Le Sutra De La Cause Et De L Effet
Le Sutra De La Cause Et De L Effet Le Sutra De La Cause Et De L Effet
Retour
Le Sutra De La Cause Et De L Effet
 
Le Sutra De La Cause Et De L Effet
Le Sutra De La Cause Et De L Effet
 

LE SUTRA DE LA CAUSE ET DE L'EFFET A TRAVERS TROIS KALPAS

 

Traduction en Vietnamien : Maître Vénérable Thich Thiên Tâm

Traduction en Français : Phan Ngoc Anh

 

          

Un jour, Vénérable Ananda réunit deux cent cinquante grands Bhiksus au Pic du Vautour (Gradhakuta).

 

Un moment donné, Ananda joignit les mains en guise de respect envers Bouddha, tourna trois fois autour Bouddha, puis s'agenouilla devant Bouddha et s'adressa à Sakyamuni Le Bienheureux :

 

« Seigneur ! Lorsqu'arrive la période de décadence, tous les êtres du Jambudvipa (Terre) ont des pensées (Snoti) mauvaises, ne respectent pas Les trois Joyaux ni les parents, vivent sans principes moraux, de façon désordonnée, misérable, sans grandeur, s'entretuent quotidiennement, créant une inégalité croissante entre pauvres et riches, nobles et vils. Quelle est la cause de tous ces Karmas ? Que Le Bienheureux et miséricordieux veuille nous éclairer  sur le pourquoi de ces états ».

 

Bouddha dit à Ananda et aux grands Bhiksus : « Ecoutez bien. Je vais vous expliquer tout cela de façon approfondie :

Tous les hommes et femmes de ce monde, qu'ils soient riches ou pauvres, pleins de souffrances ou incommensurablement heureux, subissent la loi du Karma : la cause se trouve dans une ou plusieurs vies antérieures, qui se répercute sur la vie actuelle.

 

Pour cette raison, tous les hommes doivent piété aux parents, croire et vénérer les Trois Joyaux, abandonner toute tuerie et libérer tout être en captivité ou en détresse, pratiquer le régime végétarien et la charité ; tous ces actes constituent autant de semences à l'origine des bonheurs dans les vies ultérieures ».

Bouddha récita la litanie de la Loi causale de la rétribution des actes :

 

La richesse vient du Jiva(vie)

 

Qui dépend du Kalpa vertueux antérieur,

Celui qui pénètre et  pratique ce Sutra,

Reçoit bonheur et richesse vie après vie,

Fidèles, hommes et femmes, écoutez mes paroles, Réfléchissez et rappelez vous le Sutra de la cause et de l'effet à travers les Trois Kalpas,

Qu'il est grand ce Sutra,

Ceci est la parole de Bouddha

Qu'il ne convient pas de critiquer ou négliger.

 

1. Etre mandarin dans la vie actuelle n'est pas un hasard, c'est parce qu'on a adoré la statue de Bouddha dans sa vie antérieure.
Le bonheur dont on profite ici et maintenant est d'origine ancienne,

 

Ceinture d'or, robe pourpre, toutes marques d'honneurs

Sont le résultat de notre vénération envers Bouddha,

Embellir le Tathagata, c'est s'embellir soi-même.

Avoir les honneurs à la Cour du Roi n'est pas chose facile 

Pratiquer la vertu, c'est y aider.

 

2. Circuler à cheval ou en palanquin devient facile si on avait auparavant construit des ponts et aménagé des voies.

 

3. Aujourd'hui on porte des vêtements de velours, parce que, dans son kalpa antérieur, on avait aidé la Sangha à se vêtir.

 

4. Ce jour, si on ne manque ni de nourriture ni de vêtement, c'est qu'on avait donné à manger et à boire aux pauvres dans sa vie passée.

 

5. A l'inverse, si on est misérable aujourd'hui, c'est parce qu'on a pas su faire preuve de  charité dans sa vie d'hier.

 

6. Posséder une grande habitation à plusieurs étages aujourd'hui, est la conséquence d'actes généreux dans sa vie passée, tel que celui de distribuer la nourriture aux temples et pagodes.

 

7. Bonheur et honneurs sont accordés à celui qui a aidé à l’édification de pagodes ou de refuges pour les pauvres dans une vie antérieure.

 

8. Jouir d'une grande beauté physique dans sa vie actuelle, est le fruit de la pratique de la vertu et de la vénération de Bouddha (par offrande d'éclatantes fleurs fraîches) dans une vie passée.

 

9. L’intelligence est accordée à celui qui avait dans sa vie antérieure, fait serment de ne pas tuer, d'être végétarien, d'invoquer et de prier Bouddha de façon assidue.

10. Celui qui est en état de joie permanent, avait dans sa vie passée l'habitude de faire de bonnes actions auprès du plus grand nombre.

 

11. La longévité conjugale dans la vie actuelle, s'observe chez ceux qui avaient pratiqué le culte de Bouddha de façon rigoureuse dans leur vie antérieure.

 

12. Si des parents sont en parfaite union aujourd'hui, c'est parce qu'ils savaient respecter et aimer les personnes seules dans leur kalpa passé.

 

13. Perdre précocement ses parents aujourd'hui, est la conséquence d'actes antérieurs tel que celui de piéger bêtes et oiseaux.

 

14. Si l'on a beaucoup d'enfants et de petits enfants aujourd'hui, c'est parce qu'on avait libéré des bêtes et des oiseaux emprisonnés dans sa vie passée.

 

15. Le crime d'infanticide (des filles) commis dans sa vie passée, mène à l'absence d'enfant dans la vie actuelle.

 

16. Une vie antérieure de luxure, est source de stérilité dans sa réincarnation ultérieure.

 

17. Celui qui a une grande longévité aujourd’hui, avait maintes fois acheté et libéré des bêtes de toute nature dans sa vie passée.

 

18. Celui qui meurt jeune aujourd’hui avait beaucoup tué dans sa vie antérieure.

 

19. L’éternel célibataire d’aujourd’hui avait pratiqué l’adultère dans sa vie passée.

 

20. La jeune veuve d’aujourd’hui avait délaissé son mari par mépris dans une autre vie.

 

21. Valets et esclaves d’aujourd’hui étaient des ingrats dans leurs vies antérieures.

 

22. Ce jour, si l’on a des yeux qui voient bien, c’est grâce à sa dévotion envers Bouddha (garder la lampe à l’huile de l’autel toujours allumée) dans la vie passée.

 

23. L’aveugle d’aujourd’hui avait dans sa vie d’avant mal guidé ses fidèles.

 

24. Une bouche difforme survient chez celui qui avait éteint en soufflant la lampe de l’autel consacré à Bouddha dans une autre vie.

 

25. Le sourd-muet d’aujourd’hui avait insulté gravement et habituellement ses parents dans sa vie précédente.

 

26. Il est bossu parce qu’il s’est moqué des fidèles qui pratiquaient le culte de Bouddha dans une autre vie.

 

27. Celui qui commettait le mal à répétition sans se corriger aura des mains difformes dans sa vie future.

 

28. Le voleur de grand chemin non repenti se réincarnera avec des jambes et des pieds déformés et rétractés.

 

29. Celui qui refuse de rembourser ses dettes mènera une vie de bête de trait ou de somme dans une autre kalpa.

 

30. Vie de chien ou de cochon dans sa prochaine existence, cela arrive à un escroc professionnel.

 

31. Le perpétuel malade, passant d’une maladie à une autre, avait dans sa vie antérieure offert en guise de culte à Bouddha viande et alcools.

 

32. Celui qui est rarement malade aujourd’hui avait distribué gratuitement des médicaments aux démunis dans sa vie antérieure.

 

33. Le prisonnier multirécidiviste d’aujourd’hui avait commis plusieurs actes de cruauté envers ses semblables dans sa vie passée.

 

34. Le crève-la-faim d’aujourd’hui avait, dans sa vie antérieure, affamé divers reptiles et rongeurs en bouchant les galeries de ceux-ci.

 

35. Le pêcheur au filet tuant mille poissons sera mort d’empoisonnement dans une vie ultérieure.

 

36. Le méchant qui cherche à faire le mal au détriment d’autrui mènera une vie future errante et de misère.

 

37. Celui qui laisse traîner les livres saints par terre en lisant sera atteint de nanisme dans une autre vie.

 

38. Des vomissements à répétition surviennent chez celui qui, dans sa vie passée, consommait de la viande avant d’aller prier.

 

39. Celui qui, aujourd’hui, n’aime pas écouter la lecture des Sutras se réincarnera dans le corps d’un sot et sourd.

 

40. Le galeux et l’épileptique aliéné d’aujourd’hui avait osé préparer la cuisine de viande et poisson devant l’autel de Bouddha dans sa vie passée.

 

41. Le marchand de parfum trafiqué d’aujourd’hui aura un corps empesté de mauvaises odeurs dans sa prochaine vie.

 

42. Le mort par pendaison d’aujourd’hui avait usé de cordes pour piéger des animaux dans sa vie passée.

 

43. Le veuvage et la solitude d’aujourd’hui sont le propre de celui qui, dans sa vie passée, n’aimait pas ses semblables, cherchait à leur nuire et les insultait sans vergogne.

 

44. Le commerçant malhonnête qui trafique sa balance pour voler ses clients, mourra par le feu et la foudre dans sa vie d’après.

 

45. Celui qui, dans sa vie passée, volontairement, avait fait condamner injustement autrui, subira le supplice d’être dévoré par un fauve ou mordu mortellement par un serpent.

 

         On supporte les conséquences de ce qu’on fait ;

         Même si on devait aller en enfer ;

         On ne peut reprocher à quiconque pour cela ;

         Il ne faut pas dire ; je ne vois pas la loi causale de la rétribution des actes ;

         Cette loi s’applique à nous, parfois à nos descendants.

 

46. Il suffit de regarder celui qui bénéficie du bonheur ;

        

Alors on verra la vertu de la charité et de ma saine alimentation végétarienne.

 

         Pratiquer la vertu dans la vie passée ;

         Donne à recevoir le bon fruit comme résultat :

         Celui qui critique le Sutra de la loi causale

         Perdra l’avantage d’une réincarnation dans un corps d’homme.

 

         Celui qui croit et respecte le Sutra de la Cause et de l’Effet,

         Recevra la bénédiction des Bouddhas et des Bodhisattvas ;

         Celui qui copie ce Sutra et le diffuse,

         Vie après vie, pratiquera la vertu,

         Constatera la prospérité de sa famille.

         Celui qui vénère ce Sutra

         Est à l’abri de toute mésaventure.

         Celui enseigne et propage ce Sutra

         Sera éternellement doué d’intelligence.

         Celui qui initie ce Sutra aux autres

         Sera respecté des hommes dans sa vie à venir ;

         Celui qui imprime et propage ce Sutra

         Réincarnera dans un corps royal.

         Pour connaître sa vie passée

         Il suffit de regarder les acquis actuels.

         Pour savoir ce qui arrivera dans sa vie prochaine

         Il faut penser à tous ses actes dans la vie aujourd’hui

         Qui en sont la cause.

         Si la loi de ce Sutra n’est pas appliquée

         Bodhisattva Moggalana n’aurait pas pu sauver sa mère.

         Ceux qui croient inébranlablement au Sutra de la loi causale

         Auront la grâce de rejoindre la Terre Pure de la Félicité.

         Cause et Effet, vies passées, présente et future,

         Dieux et dragons n’abandonnent pas les gens vertueux ;

         Les Trois Joyaux sont des champs immenses de bonheur

         La cause vertueuse produit dix mille effets bénéfiques

         C’est une réserve qui ne risque pas de disparaître

         Qui servira pendant des générations.

         Si l’on veut pénétrer la cause qui constitue la vie passée

         On n’a qu’à observer ses effets dans la vie présente ;

         Pour connaître les effets de sa vie future

            Il suffit de scruter les actes de sa vie présente.

Télécharger
Retour
Le Sutra De La Cause Et De L Effet